L’astrologie expliquée par Jean-Yves Espié: ascendant, signe lunaire, compatibilité astrologique…

Thème astral, signe lunaire, calcul d’ascendant… Le célèbre astrologue Jean-Yves Espié nous éclaire !

L’astrologie expliquée par Jean-Yves Espié: ascendant, signe lunaire, compatibilité astrologique…

Thème astral, signe lunaire, calcul d’ascendant…Depuis l’explosion de l’astrologie sur les réseaux sociaux, il est facile de se perdre entre toutes ces terminologies, ou de n’en saisir que partiellement le sens. Pour remédier à cela, nous avons donc fait appel à la référence de l’astrologie en France : Jean-Yves Espié. Astrologue depuis plus de 30 ans, il est notamment l’auteur des horoscopes du magazine Elle, en plus d’avoir publié plusieurs ouvrages et de ses 257 000 abonnés sur YouTube.

Snipfeed : Pourriez-vous nous en dire plus sur ce que signifie “thème astral”, “charte natale”... Ont-ils des significations différentes ?

Jean-Yves Espié : Thème astral, carte du ciel, thème astrologique de naissance… Il existe nombre de terminologies mais qui signifient en fait la même chose : lorsqu’un individu naît, on coupe son cordon ombilical, et ce premier moment de confrontation face à la vie en tant qu’unité autonome nous marque. C’est à ce moment-là que l’on va effectuer une empreinte du ciel : c’est ce que l’on appelle la carte du ciel natale, une forme de carte d’identité astrale.

S : Quand on parle d’astrologie, on parle souvent de signe astrologique, qui est en fait notre signe solaire. Pourquoi ?

JYE : De manière générale, tous les horoscopes sont basés sur le signe solaire car c’est le signe le plus facile à calculer. C’est un peu le gros morceau de notre thème astral, notamment parce que mécaniquement, le soleil occupe 98% de la surface des planètes du système solaire, ce qui est tout simplement énorme. Notre signe solaire, c'est notre partie consciente, lucide, notre lumière.

S : Et quel est donc le rôle du signe lunaire ?

JYE : Lorsque l’on aborde un thème astral, on ne prend pas uniquement en compte ce signe solaire. Nous sommes face à un triptyque.

En effet, lorsque nous sommes apparus sur cette terre (à la préhistoire), nous nous sommes construits sur système binaire simple : dès qu’un rayon de lumière apparaissait, nous sortions pour aller chercher à manger. La condition solaire nous invite à aller à l’extérieur, à aller chercher la lumière. La condition solaire, c’est le conscient.

Une fois que l’on est sorti toute la journée, on rentre dans la grotte et nous devons faire corps avec le groupe - il n’y a plus de lumière extérieure donc on va être obligé de nourrir une sorte de lumière intérieure qui donne naissance à notre empathie, délicatesse, sensibilité, affection, nos liens humains…c’est la lune.

“C’est donc une dualité qui fait que le soleil reflète l’ambition extérieure et la lune notre univers intérieur. Par exemple, lorsque l’on vit avec quelqu’un, on vit avec sa lune.”

S : Qu’en est-il de l’ascendant ?

JYE : S’est ensuite opérée la transition du nomade au sédentaire : comme nous avons commencé à vivre en collectivité, il nous a été obligé de construire des règles de vie morale : c’est cette construction sociale qui a donné naissance à l’ascendant.

Pour résumer : lorsque l’on rencontre quelqu'un pour la première fois, c’est son ascendant qui parle - le reflet de l'éducation, des codes sociaux, c’est la première image que l’on donne de soi. Puis on revoit la personne à plusieurs reprises, lorsque l’on a connecté avec elle, avec son système éducatif (donc avec son ascendant).

On creuse un peu pour découvrir sa condition solaire : ses objectifs, ses ambitions, le chemin qu’il/elle souhaite emprunter. Enfin,  quand nous connaissons très bien la personne, nous accédons à sa troisième séquence : sa lune, donc ses émotions, ses affects. Il y a donc un crescendo de l’accès chez l’humain.

S : Dans certains cas, des signes sont similaires : nous avons le même signe solaire et lunaire, ou bien le même signe solaire et ascendant… Qu’est-ce que cela signifie ?

JYE : Dans le cas d’un signe solaire similaire à son ascendant (par exemple un Bélier ascendant Bélier), les individus vont avoir tendance à mélanger la façon dont ils se présentent dans la vie et leur volonté de se réaliser. Statistiquement, ces profils là ont tendance à être des chefs d’entreprises, exercer des professions libérales, etc. Il s’agit de tempéraments qui vont prendre l'ascendant sur le destin, en quête d’autonomie, pour qui le libre arbitre est essentiel.

En revanche, si le signe solaire est similaire au signe lunaire (par exemple un Taureau avec sa lune en Taureau), ce sont les ambitions extérieures et les ressentis intérieurs qui vont se mélanger. Il s’agit de profils plus “entiers” dans leur manière d’être. Il est intéressant d’observer le signe en question, car il existe des affinités entre les planètes et les signes, ce qui fait que le signe solaire ou le signe lunaire prendra le dessus. Par exemple, le Taureau étant un signe de Terre, la lune aura davantage tendance à prendre le dessus. Pour le Bélier au contraire, signe de feu, le soleil sera le plus présent.

Pour résumer, Soleil + Ascendant = plus d’autonomie sociale / Soleil + Lune = recherche de synchronisation entre les émotions et les objectifs.

Nous entendons également beaucoup parler de compatibilité astrologique, notamment amoureuse…Pourriez-vous nous en dire plus ?

JYE : Il existe des affinités naturelles entre les éléments : les signes de terre vont par exemple particulièrement bien s’entendre avec les signes d’eau, là où les signes d’air vont souvent ressentir beaucoup d’admiration face aux signes de feu, flamboyants.

A partir de là, il est possible d’aller plus loin. Il existe en astrologie des combinaisons optimisées, ce que l’on appelle souvent les flammes jumelles. Pour moi, rien n’est plus beau dans une relation de couple en matière d’attirance que lorsque l’on voit des planètes complémentaires communes. Par exemple, une Balance a pour complément idéal quelqu’un avec une lune en Balance. Le fait d’avoir le Soleil de l’un sur la lune de l’autre, ou vice versa, crée une attirance chimique, presque épidermique.

Évidemment, cette connexion comporte des subtilités, car il est également nécessaire de prendre en compte le reste du thème astral. S’il y a des frictions importantes sur d’autres planètes, alors la relation va être beaucoup plus compliquée. Toutefois, rien n’est immuable ni irréversible, car toute relation nécessite un travail sur soi conséquent. Jamais les thèmes ne sont à 100% compatibles ou incompatibles !

Merci encore à Jean-Yves Espié pour son temps et pour le partage de ses connaissances ! Vous retrouverez l’ensemble de son activité sur son lien Snipfeed ainsi que sur son site web. Si l'astrologie vous intéresse, rendez-vous sur notre sélection des meilleurs astrologues auxquels faire appel